Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Arrêt sur Images...

 

les ceux et les celles qui n'ont pas la téloche, ou qui comme moi ne voient pas d'émissions, mais à qui elle sert à visionner des dvd ou des trucs que je fais enregistrer par les possesseurs de la tnt+enregistreur:

ARRÊT SUR IMAGES, c'est fait pour vous!

C'est en ligne, quand c'est sur une émission, les extraits sur lesquels ça cause sont à visionner et leurs propres émissions sont en ligne, sur le pc, quoi!

Quand c'est sur un article papier, il est à lire, quand c'est sur une image, on la voit et ainsi de suite.

Pour moi, double intérêt: celui énoncé plus bas ET visionner les trucs importants à l'heure que je veux (version officieuse: à l'heure à laquelle je peux) et uniquement les parties qui font sens.

Bon, on fait moins les malins, hein!

ALORS, une fois n'est pas coutume (en fait, il y aura deux fois, le prochain post sera sur son retour en blog public),
de la pub, de la promotion!
J'aimerais bien qu'aujourd'hui, grâce à ce modeste billet à l'audience confidentielle, un abonnement à "Arrêt sur images" soit souscrit!

Vous avez peut-être, sûrement même regardé cette émission sur la 5,et bien maintenant, elle existe depuis un an en ligne et en mieux!
A l'époque, on y trouvait Daniel Schneiderman, David Abiker (il y est toujours, bien qu'il soit aussi dans des revues prestigieuses comme "femme actuelle", qui on le sait, est une référence en matière de réflexion, d'information), Colombe Schneck (qui est allé voler de ses propres ailes ailleurs), et plein d'autres (pardon pour eux, mais j'ai pas trop le temps de développer).

Le grand intérêt du travail de ces journalistes: permettre à des cruchettes comme moi, et des pas cruchettes comme vous zôt' de décoder certaines émissions télévisuelles, savoir lire les images qui nous sont proposées, lire entre les lignes des médias et pour moi, ne pas me laisser absorber, ne pas me dissoudre dans leurs contenus parfois fort bien ficelés.

Un exemple: le si respectable médecin-chef des urgences d'hôpital qu'on voit partout dans les JT, et qui de par sa fonction parait avoir toute légitimité à s'exprimer sur le sujet douloureux des récents décès à l'hôpital de ces derniers jours? Vous voyez de qui je parle, Dr Juvin, qu'il s'appelle.
Bon, ben il est par ailleurs une personnalité UMP qui a quelques responsabilités dans ce meeeerveilleux parti politique: secrétaire national, membre du comité exécutif, et accessoirement élu UMP (maire et vice-président d'un conseil général... si si, il en reste qui sont à droite!).

Ok, on a le droit de parler à la télévision si on est UMP, of course, mais par contre, dans un dossier comme celui-ci, la moindre des choses serait de bien mentionner que ce monsieur est juge et partie, vu qu'il fait passer des messages fort peu innocents et fort partiaux visant à introduire (enfin, l'introduction, c'est pour plus tard... j'me comprends) une jolie petite réforme qui incite à être riche, bien portant et citadin.

Revenons au sujet: grâce à "Arrêt sut images", je sais qui est ce médecin/homme politique, j'ai pu visualiser comment il était présenté sur les différentes chaînes (que par ailleurs je ne regarde même pas! mais au moins, je sais de quoi on me parle, dans la vraie vie avec les vrais gens), et tout et tout.

Et des exemples comme ça, y'en a plein le site!
Et plein d'autres choses, sur plein d'autres sujets, vu que l'info, les médias, c'est pas que les JT, les émissions etc.

Alors pour que cette émission sur la toile continue à exister de façon pérenne et puisse nous aider à comprendre ce qui nous entoure médiatiquement, à exercer notre libre-arbitre de façon encore plus pointue (ben ouais, je sais que vous êtes déjà très affûtées), abonnez-vous, c'est pô cher (30€ l'année), y'a plein de tarifs pour ceux qui sont pas pétés de thunes et vous aurez contribué à ne pas laisser les médias tomber dans un niveau de contrôle digne d'époques pas forcément totalement révolues.

Et au cas où vous seriez en adéquation avec les différentes réformes en cours, que les élections de 2007 aient amené une énorme bouffée d'espoir (vous devez un peu en chier, là, maintenant, mais là n'est pas le sujet), vous pouvez quand-même vous abonner, c'est plutôt objectif comme analyses, plutôt prompt à réagir à toute forme de déguisement des messages et pas à la solde de l'un ou l'autre.

ABONNEZ-VOUS, si vous pouvez!

Cliquez sur les liens, vous arrivez directos sur les pages concernées (la partie gratos, la présentation, la page abonnement...)

Si vous vous abonnez, un petit mail au lapin qui regarde please, j'aimerais tellement que ça marche que j'aimerais aussi savoir si j'y ai contribué!

Les commentaires sont fermés.